À la radio, dans des journaux, sur des écrans

Barge a bénéficié et bénéficie d’un bon réseau de copinage et de soutien.

FanXoa, des Béruriers Noirs (oui oui), fait de la place pour Barge dans ses archives de la zone mondiale et j’y suis tout à mon aise!

Le CRAS (Centre d’Archives d’histoire sociale) de Toulouse, qui compile méticuleusement les traces des luttes passées pour s’assurer qu’elles fécondent notre présent, a chroniqué Barge dans son bulletin de septembre 2020.

L’émission L’Heure du Thé, qui sur La Locale de St Girons parle à tou.tes les tordu.es de la normalité, a chroniqué Barge dans son émission N° 17, et j’en suis très honorée!

J’ai été interviewée pour le dossier « Psychiatrie (récits, critiques et alternatives) » du numéro 184 de CQFD, dans l’article « Messies de tous les pays, unissez-vous »

Barge a bénéficié de pub gratos à plusieurs reprises dans le journal aveyronnais L’Empaillé.

Des gens plein d’audace ont choisi de mettre des bouts de Barge en ondes, pour Radio Canut, dans l’émission de Mayday consacrée à la folie.